Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.
Imprimir

PAME: Día Internacional de la Mujer, 8 de marzo

el . Publicado en Anuncios



Frente al ataque del gobierno-UE- monopolios nos oponemos con organizacion y lucha para nuestras necedidades actuales

El 8 de marzo 1857 – el 8 de marzo 2017 Pame honra la lucha heroica de las obreras de Nueva York y dirije saludo combativo a todas las trabajadoras, desempleadas , jovenes.

Hace 160 años desde que miles de obreras de la industria textil en Nueva York exigieron una vida más humana, reducción de la jornada laboral, incrementos salariales ,igualdad salarial entre ellas y sus compañeros ,trabajo con derechos. Con valentía se enfrentaron a la policia de los empresarios aun cuando les atacó y convirtió la manifestación en matanza.

En esta grandiosa huelga y levantamiento que se considera uno de los mas culminantes momentos del movimiento obrero es la sustancia del día internacional de la mujer. Día que se establecio por la II Conferencia Internacional de la Mujeres Socialistas en Kopenhague en 1910.

160 años despues, el mensaje de 8 de marzo sigue de actualidad!

Hoy las trabajadoras y las desempleadas, todas las mujeres del pueblo entienden muy bien , y llegan a sufrir en su propia carne que “ la igualdad ante la ley” no significa igualdad en la vida”

En nombre de la” igualdad de los sexos” , se desmantelan derechos adquiridos tras años de luchas y de sacrificios por el movimineto obrero.

Este ataque barbaro del gobierno-´instituciones” – grupos empresariales son el mismo que recibe la mayoria de los empleados , de los trabajadores autonomos, agricultores pobres, pensionistas, hombres y mujeres.

La mayoria sindical conciliadora de GSSE , ADEDY sigue de cerca , convierte la desiguald de las mujeres en tema de “quotas´, la desvincula de la explotación general de clase conduciendolas de ese modo a la manipulación y el sometimiento en el sistema de la explotación.

Las ataduras de la doble explotación de las mujeres de la clase obrera y de los estratos populares estaran mas prietas en el marco del las demandas empresariales.Estas cadenas podemos romperlas ,no son irrebatibles. Organizadas en los sindicatos de clase luchando contra el capital y su gobiernos, contra la UE y el OTAN, contra al sindicalismo gubernamental y empresarial.

El PAME llama a las mujeres de la clase obrera que se alzen la cabeza, que se peleen con el derrotismo y el fatalismo. Juntas con los hombres colegas contra las dificultades y los obstaculos del sistema , que reivindiquen sus derechos perdidos y que defiendan sus derechos según las nececidades de hoy.

Que unan su voz a la voz de los víctimas de las guerras e intervenciones imperialistas realizadas para lοs intereses de los grupos empresariales. Que luchen contra la participación de nuestro pais en OTAN y en qualquier organización imperialista, contra la implicación en sus planificaciones. Que pongan la perspectiva de una sociedad que pueda satisfacer las necesidades de hoy.

La experiencia y el legado de las mas brillantes paginas de la historia del movimiento obrero, como esta que se ha escrito el 8 de marzo de 1857 por las tejedoras de NY, nos alumbran el camino

Photos: https://plus.google.com/photos/111424066969409429174/album/6396877139506222785?authkey=CI7quNLRjPWaAw

 

PAME: 8 Mars 2017 Journée Internationale Des Femmes

Face à l’attaque du gouvernement- de l'UE-des monopoles nous répondons avec de l'organisation et de la lutte pour nos besoins modernes

8 Mars 1857-8 Mars 2017. Le PAME rend hommage à la lutte héroïque des travailleuses du New York et adresse une salutation militante à toutes les travailleuses actuelles, les chômeuses, les jeunes femmes.

Avant 160 ans, des milliers de travailleuses des usines de textile à New York sont descendues dans la route luttant et revendiquant une vie humaine par la réduction des heures de travail, des augmentations de salaire et leur égalisation avec ceux de leurs collègues masculins, du travail avec des droits. Elles se tenaient toujours courageusement même quand la police, d’après la commande des industriels, les a attaquées violemment et a étouffé la démonstration dans le sang.

Dans cette grève et révolte magnifique, qui est l'un des points forts du mouvement ouvrier, se trouve le contenu réel de la Journée Internationale des Femmes établie en 1910, par la décision de la deuxième Conférence Internationale des Femmes Socialistes à Copenhague.

160 ans plus tard, le message du 8 Mars reste d'actualité!

Aujourd'hui, les travailleuses et les chômeuses, toutes les femmes du peuple comprennent très bien, subissent de plein fouet que «l'égalité devant la loi ne signifie pas l'égalité dans la vie." Au nom de «l'égalité des sexes » on élimine des droits et des acquisitions des femmes qu’elles avaient gagnés par des luttes et des longs sacrifices du mouvement ouvrier. Cette attaque barbare du gouvernement -"des institutions" –des groupes d'affaires, va avec celle qui accepte tous les travailleurs, les travailleurs indépendants, les agriculteurs pauvres, les chômeurs, les retraités, les hommes et les femmes. C’est pareil avec les majorités syndicales compromis de GSEE (Fédération Générale des Ouvriers) et ADEDY (Union des Fonctionnaires) qui relèvent l'inégalité des femmes en question de "quota", la découpent de l'exploitation générale et globale de classe, ce qui conduit à la manipulation et à l'intégration des femmes dans le système d’exploitation.

Dans le cadre excessif des exigences des employeurs pour l'intensification de l'exploitation des travailleurs, les chaînes de la double exploitation des femmes de la classe ouvrière et des couches populaires seront renforcées. Ces chaînes ne sont pas invincibles. Nous pouvons les briser, si nous suivons le chemin de la lutte organisée à travers les syndicats de classe, contre le grand capital et tous ses gouvernements, l'UE et l'OTAN, le syndicalisme de l’employeur et du gouvernement.

PAME appelle les femmes de la classe ouvrière à suivre ce chemin. À lever la tête, à affronter le défaitisme et le fatalisme, contre les difficultés et les obstacles qui met le système et ensemble avec leurs collègues masculins à demander le retrait des pertes et à défendre les droits populaires et du travail, sur la base des besoins qui ont actuellement les travailleurs.

À unir leurs voix aux victimes des guerres impérialistes et des interventions effectuées pour les intérêts des groupes d'affaires. À lutter contre la participation de notre pays à l'OTAN et à chaque organisation impérialiste, contre l'implication dans les planifications impérialistes. À apporter la perspective d'une société qui pourra répondre aux besoins changeants modernes des travailleurs.

L'expérience et l'héritage des pages les plus brillantes de l'histoire du mouvement ouvrier mondial, comme celle écrite le 8 Mars 1857 par les tisseuses de New York, "éclairent" la route.

Photos: https://plus.google.com/photos/111424066969409429174/album/6396877139506222785?authkey=CI7quNLRjPWaAw

Suscribir

Send us your email to send you our newsletter.